Actualités

le 08/08/2017

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine a voulu faire du nouveau complexe culturel de l’île Séguin un modèle d’accessibilité aux personnes handicapées. C’est en tant que spécialiste de la signalétique multisensorielle qu’OKEENEA a participé à ce projet ambitieux accordant autant d’importance à l’architecture qu’à la qualité d’usage. De la conception des équipements aux travaux d’installation, on vous raconte !

 

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architectureUn monument pour la musique sur l’île Séguin

L’ouest parisien a désormais son temple dédié à la musique. Conçue par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastine, la Seine Musicale est le fruit d’un partenariat public-privé entre le conseil départemental des Hauts-de-Seine et l’entreprise générale Bouygues Bâtiment Île-de-France.

Figure de proue de l’île Séguin, ce gigantesque vaisseau surmonté d’un œuf de verre et d’un toit végétalisé s’étend sur plus de 300 mètres de long et 100 mètres de large. L’architecte japonais Shigeru Ban (prix Pritzker 2014) a voulu faire de la Seine Musicale un édifice ouvert sur son environnement naturel exceptionnel. Comme il l’a déclaré au Monde le 20 avril dernier, « les gens doivent s’y sentir invités. » La rue intérieure est bordée d’un côté par des commerces liés à la culture, et de l’autre, par 5 studios de répétition et d’enregistrement ainsi que les 2 salles de concert pouvant accueillir en tout 8 000 spectateurs.

Pour la petite histoire, Shigeru Ban est particulièrement connu pour ses constructions en tubes de carton destinées à abriter les réfugiés après des catastrophes naturelles. A la Seine Musicale, ce matériau insolite se retrouve jusque dans les plafonds et les sièges des salles de concert.

 

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, accueilLa haute qualité d’usage HQU au cœur du projet

Le programme du conseil départemental des Hauts-de-Seine demandait pour ce nouveau complexe culturel une certification HQU (haute qualité d’usage). La démarche HQU vise à prendre en compte l’ensemble des conforts d’usage dès l’origine d’un projet. Pour ce faire, le groupe Bouygues Bâtiment IDF s’est attaché les services du bureau d’études et de recherches CRIDEV qui a conçu les chaînes de déplacement et les équipements de signalétique multisensorielle pour assurer l’orientation de tous.

Pour ce projet de grande envergure, la signalétique multisensorielle devait répondre à des contraintes fortes dictées d’une part par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastine et d’autre part par le CRIDEV.

 

A projet d’exception, réponse d’exception !

Bouygues Bâtiment IDF a choisi OKEENEA pour notre expertise des équipements de signalétique multisensorielle. Nous avons assuré la conception, la fabrication et la pose des équipements, suivant les exigences fixées par les architectes et le CRIDEV. Chaque équipement a fait l’objet d’une approche personnalisée et d’une adaptation sur mesure. C’est Samuel RILLIARD, responsable de notre bureau d’études interne, qui a réalisé le design de tous les équipements.

 

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, table d'orientation multisensorielleLa plus grande table d’orientation multisensorielle de l’histoire

La table d’orientation multisensorielle (TOM) est un produit unique permettant de fournir de l’information contextualisée sous forme sonore, visuelle et tactile. Intégrée à la banque d’accueil, la TOM de la Seine Musicale oriente vers les principaux points d’intérêt du complexe culturel au moyen d’un plan tactile et braille, d’un écran affichant les différents itinéraires et de descriptifs sonores activables par les boutons en façade. Par ailleurs, cette TOM est repérable à l’oreille par les personnes déficientes visuelles grâce à la télécommande normalisée qui déclenche un message sonore.

« Nous avons imaginé un mobilier sur mesure répondant à la fois aux contraintes architecturales et contraintes d’usage, explique Samuel. Ainsi, le design du support, intégré dans la banque d’accueil a été réalisé sous contrôle de l’architecte. Il n’était pas question de trahir l’esthétique du bâtiment ! Côté usage, nous avons conçu le support de manière à laisser un passage dessous pour que les personnes en fauteuil roulant puissent s’en approcher. Pour éviter les risques de choc ou de dégradation, nous avons choisi des formes douces et toute la technique et les fixations sont cachées. »

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, borne multisensorielleDes bornes d’information multisensorielles à l’image du bâtiment

Les bornes multisensorielles sont des relais d’information de proximité. Contrairement à la TOM qui renseigne sur l’ensemble du bâtiment, les bornes situées en sortie d’ascenseur renseignent sur une zone en particulier.

Chaque borne présente un mini-plan visuel et tactile de la zone, sur lequel chacun peut repérer les principaux cheminements, les points d’intérêt et les services à proximité.

Pour une parfaite intégration, les architectes ont imposé les mêmes dimensions que les platines de commande des ascenseurs. Nous avons donc conçu un boitier entièrement personnalisé pour répondre à ces exigences.

Tous les messages en voix humaine

Habituellement, les messages vocaux sont créés en utilisant une voix de synthèse. Difficile à admettre dans un monument consacré au son et à la musique !

C’est donc Valérie ROCHON (la voix des premiers feux sonores) qui, avec son timbre chaud et rassurant, a enregistré toutes les consignes pour l’orientation des visiteurs.

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, orientation multisensorielleDes potelets multisensoriels pour les abords du bâtiment

Au nombre de deux, les potelets multisensoriels sont positionnés à des emplacements stratégiques pour orienter les visiteurs grâce à un plan visuel et tactile, une représentation 3D du bâtiment et des informations sonores.

Ils se situent sur le cheminement extérieur. Immédiatement à proximité du guidage podotactile marqué par des pavés rugueux, ils sont également localisables par un message sonore sur appel de la télécommande dédiée.

Des balises sonores intégrées à l’architecture

Les balises sonores permettent aux personnes aveugles et malvoyantes de repérer les entrées du bâtiment. Comment ? Grâce à un message vocal diffusé par haut-parleur sur appel de la télécommande normalisée dédiée aux équipements d’accessibilité.

Pour que les balises sonores soient intégrées à l’architecture, nous les avons peintes aux couleurs des huisseries ou même totalement intégrées dans le béton dans une réserve prévue à cet effet au-dessus de l’entrée principale.

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, signalétique brailleUne signalétique braille sur toutes les mains courantes

Tous les escaliers ouverts au public sont équipés de manchons braille. Cette signalétique installée sur les mains courantes indique les numéros d’étages de manière à ce qu’une personne non-voyante puisse confirmer son emplacement. Pourquoi sur les mains courantes ? Tout simplement pour être à portée de main ! Car c’est bien avec les mains qu’on lit le braille et impossible de trouver une inscription perdue au milieu d’un mur quand on ne voit pas. Toujours dans un souci d’esthétique et d’intégration à l’architecture, nous avons réalisé les manchons dans 4 coloris différents conformes aux coloris des mains courantes.

 

seine musicale, accessibilité chef d'oeuvre, architecture, signalétiqueFaire accessible et esthétique, c’est possible !

En voie d’être labélisée HQU, la Seine Musicale est donc adaptée pour recevoir toute personne en situation de handicap. La signalétique multisensorielle que nous avons mise en place s’inscrit dans un dispositif global d’accessibilité. Une bande de guidage guide les visiteurs sur le parvis et dans la rue intérieure. Tous les espaces sont adaptés pour les personnes à mobilité réduite ou en fauteuil roulant. Des boucles à induction magnétique, systèmes d’amplification et surtitrage sont installés à l’attention des personnes ayant un handicap auditif.

Nous sommes fiers d’avoir contribué à ce projet ambitieux centré sur les usagers dans toute leur diversité, déclare Martin ROCHON, Vice-Président OKEENEA. Notre force : avoir su modeler chacun de nos équipements de signalétique multisensorielle à l’image de cet édifice exceptionnel. La preuve que construire à la fois beau et fonctionnel est parfaitement possible !

Vous n'êtes pas encore convaincus ? Nous vous invitons à profiter d'un prochain événement : West Side Story, Alvin Ailey, le Requiem de Mozart .... pour découvrir nos solutions, combien elle s'intègrent dans ce bâtiment incroyable ! 

Vous avez un projet d'accessibilité ? Nous sommes à votre entière disposition pour échanger. Contactez-nous !